Tél.: 514.398.9625 | info@gardn.org | Suivez GARDN sur les médias sociaux!

Un projet de GARDN au cœur d’une nouvelle collaboration entre le Canada et l’Ukraine

Sep 30, 2016

HISTOIRE À SUCCÈS

 

GARDN est fier de deux de ses projets, qui se sont avérés déterminants dans la nouvelle collaboration entre Esterline CMC Électronique et la société ukrainienne Antonov. En effet, ces deux entreprises ont conclu une entente à long terme selon laquelle Esterline CMC offrira son système de gestion de vol et d’affichage CMA 9000 présentant la fonction GPS dans certains appareils d’Antonov, notamment l’AN-148/158/178 et l’AN 124. L’annonce a été faite à l’occasion de l’édition 2016 du salon aéronautique de Farnborough.

Le choix s’est porté sur le CMA 9000 en partie du fait de sa capacité de navigation verticale (VNAV), qui respecte l’ensemble des normes relatives au transport aérien. Les travaux menés dans le cadre de GARDN I et II, qui visent à améliorer l’efficacité des profils VNAV, ont été très utiles à CMC pour agir comme fournisseur dans le cadre du programme. Les profils verticaux optimisés minimisent la consommation de carburant, ce qui a pour effet direct de réduire les émissions de CO2 et de NOx tout en permettant à l’exploitant d’économiser temps et argent.

« Les programmes de GARDN, qui se poursuivent aujourd’hui avec l’équipe de Larcase de l’École de technologie supérieure (ETS), ont grandement facilité cette avancée stratégique », souligne Rex Hygate, responsable du développement chez Esterline CMC Électronique.

« C’est là un parfait exemple de l’importance des initiatives de R et D collaborative, et nous nous félicitons des retombées des projets de GARDN I et II pour l’innovation canadienne. Grâce à ces projets, la technologie développée par CMC et l’ETS aura d’importants effets positifs sur le transport aérien propre et durable », ajoute Sylvain Cofsky, directeur général de GARDN.

« Le transport aérien propre et la recherche en collaboration sont indispensables à l’avenir de l’industrie aérospatiale canadienne et à sa capacité d’annoncer la création de technologies et des partenariats comme celui conclu entre CMC et Antonov. Nous sommes fiers de pouvoir affirmer que la technologie verte que soutient GARDN a mené à cette collaboration entre l’Ukraine et le Canada, et nous sommes convaincus que l’industrie canadienne continuera de mettre au point des technologies propres de calibre mondial en matière de transport aérien », indique Jim Quick, président et chef de la direction de l’Association des industries aérospatiales du Canada.

En 2014, CMC et l’ETS ont lancé le projet « Optimisation des performances des systèmes de gestion de vol II » dans le cadre du projet de GARDN II. Ce dernier avait pour objectif d’optimiser la trajectoire verticale et horizontale d’un aéronef dans le système de gestion de vol en tenant compte de l’heure d’arrivée requise, des grilles de vent et des conditions météorologiques, et faisait suite à un premier projet, « Profils de descente et de croisière optimisés », qui avait été lancé en 2009 et qui faisait partie de GARDN I.