Tél.: 514.398.9625 | info@gardn.org | Suivez GARDN sur les médias sociaux!

Budget 2017 : GARDN accueille favorablement les priorités établies par le gouvernement en ce qui concerne les technologies propres

Mar 23, 2017

Le ministre des Finances Bill Morneau a présenté aujourd’hui le budget fédéral de 2017-2018 du gouvernement libéral qui propose d’investir jusqu’à 950 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer la création de « supergrappes » d’innovation menées par l’entreprise, qui présentent le plus grand potentiel d’accélération de la croissance économique. Le budget de 2017 met notamment l’accent sur le secteur des technologies propres en proposant de verser plus de 2,2 milliards de dollars, selon la comptabilité de caisse, pour appuyer la recherche, le développement, la démonstration et l’adoption de technologies propres. Il faut ajouter que l’aviation verte s’intègre bien aux activités qui seront développées par Transport Canada et qui visent notamment la recherche et le développement (R et D) pour les énergies et le transport propres.

Le Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement (GARDN) accueille favorablement les priorités établies par le gouvernement en ce qui concerne la R et D en matière d’innovation et de technologies propres, notre rôle consistant à promouvoir le développement de technologies vertes au sein du secteur aéronautique canadien.

L’aviation laisse une empreinte sur le bruit, la qualité de l’air et de l’eau, la consommation d’énergie et les changements climatiques de la collectivité. Au cours des 30 dernières années, des améliorations sur le plan technologique et opérationnel des aéronefs ont permis de réduire de près de 70 % et plus, le bruit et la consommation de carburant, mais des progrès considérables peuvent encore être réalisés en déployant des efforts concertés et des stratégies d’atténuation ainsi que par la recherche.

Par l’entremise de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), le secteur de l’aéronautique s’est fixé des objectifs très ambitieux et vise :

  • une amélioration annuelle de 2 % du rendement du carburant et
  • une croissance neutre en carbone en 2020.

C’est en reconnaissant l’importance de la R et D pour améliorer le rendement du carburant ainsi que l’utilisation de carburants de remplacement dans le secteur de l’aviation que les activités internationales de transport aérien pourront diminuer leur empreinte environnementale, tant sur la qualité de l’air locale que sur le climat mondial.

C’est dans ce contexte que le GARDN cherche à accroître la position concurrentielle du secteur canadien de l’aéronautique, tout en réduisant l’empreinte environnementale des avions, moteurs et systèmes avioniques de prochaine génération qui sont développés au Canada, grâce à la R. et D. dans la technologie et les biocarburants, entre autres.

Le budget de 2017 vise à soutenir l’innovation dans les secteurs qui affichent la plus forte croissance : les technologies propres, l’industrie numérique et l’agroalimentaire. Ces nouvelles mesures favoriseront un meilleur accès au financement, encourageront les investissements, appuieront la démonstration des technologies et mettront en place les capacités dont les Canadiens ont besoin pour saisir les occasions de croissance et créer de bons emplois, bien rémunérés.

Durant son parcours, GARDN a été nommé partenaire à l’action dans la nouvelle Stratégie fédérale de développement durable 2016-2019 du Gouvernement du Canada, et a été mentionné dans le rapport final du Groupe de travail sur les technologies et l’innovation propres et sur les emplois.

Nous avons également collaboré étroitement au Programme d’innovation et nous nous sommes directement impliqués dans les deux domaines d’action suivants :

  • Développer des grappes de premier plan au niveau mondial dans des domaines reconnus en tant que foyers d’innovation
  • Assurer la croissance des entreprises et accélérer la croissance propre

Nous considérons que le budget libéral de 2017-2018 représente une occasion exceptionnelle de favoriser le développement durable grâce à la R. et D. dans le secteur aéronautique au Canada. L’industrie aérospatiale canadienne peut contribuer de manière importante au travail entrepris par le gouvernement fédéral.

Cordialement,

Sylvain Cofsky
Directeur général de GARDN

Share This